Actusport

Résumé quotidien de l’actualité sportive

JO 2008 / bilan des français : pourquoi seulement 5 médailles d’or ?

Le bilan des français est tout à fait honorable. 40 médailles olympiques, un record ! En revanche le nombre de médailles d’or est malheureusement inférieur aux prévisions. Nous avons des médaillés mais très peu de champion. Pourquoi ?

La culture de la gagne :

Contrairement au USA, Chine, Russie, Australie et voire même Allemagne, la France ne possède pas ce que l’on appelle la culture de la gagne, l’esprit « born to win ». La France a créé les Jeux grâce à Pierre du Coubertin en indiquant « l’essentiel est de participer ! ». Cette citation a insufflé le comportement des sportifs français dans le sport de haut niveau. Si on a une médaille c’est bien, mais l’importance est de participer. Les américains quant à eux vont aux JO pour gagner et non pour faire de la figuration et du tourisme. La différence est grande. Le manque d’ambition de nos athlètes est présent et se retranscrit dans leur préparation. Lors de la cérémonie d’ouverture en Chine, nous pouvions remarquer un nombre incalculable de sportifs français rentrant dans le nid d’oiseau munit de caméscopes et d’appareils photos ressemblant fortement à des japonais au pied de la tour Eiffel. Souvenez- vous les américains et les chinois rentrant dans le stade, la différence est flagrante. Ainsi, on ne peut pas dire l’essentiel est de participer et avoir de l’ambition, c’est incompatible. C’est pourquoi nous ne pourrons jamais battre les grandes nations telles que la Chine les USA ou la Russie. Nous ne vivons pas dans le même Monde. Combien de fois en finale de ces JO les français ont réussit à battre les américains ? Si mes souvenirs sont bons, les sabreurs par équipes et Alain Bernard au 100 mètres sont les seuls à les avoir battus. Dans toutes les autres finales, les américains nous ont défaits, nous laissant au mieux l’argent ou le bronze. Autre exemple, les seuls sports où nous sommes vraiment très bons (judo, escrime, cyclisme, handball, boxe), sont les seuls sports où les USA n’ont aucun représentant du niveau international. Est- ce une coïncidence?

Très peu de françaises au niveau mondial.

40 médailles, seulement sept médailles pour les françaises. Triste constat! Au JO la moitié des disciplines sont féminines et donc notre rang au tableau des médailles ne peut s’améliorer si les françaises ne sont pas meilleures. Alors pourquoi les femmes ne gagnent pas autant de médailles que les hommes alors qu’il y a autant de sport ?. Si nous comparons avec la chine, sur 100 médailles acquises 70 sont gagnées par les femmes. Mais le problème est plus profond. Les françaises sont de moins en moins nombreuses à pratiquer le sport de haut niveau. La plupart des filles commencent le sport à l’âge de 7-8 ans et finissent vers 16 ans abandonnant le sport aux études. Le pennec, la gymnaste française championne olympique à 16 ans en est un exemple puisqu’elle a abandonné peu après pour cette raison. L’époque des Félicia Ballanger, Marie –José Pérec et Jeannie Longo est révolue pour trouver des françaises sportives à très très haut niveau sur une durée de dix ans est très difficile. Mais pourquoi en Russie, aux USA et en Chine se problème n’existe pas ?

302 disciplines olympiques, très peu de favoris français.

On en revient donc un peu à cette culture de la gagne qui n’existe pas en France. 302 médailles d’or sont distribués en JO 2008 seulement 5 pour la France. Mais allons plus loin.

Combien de français étaient favoris indiscutables dans leur sport ? Je ne parlent pas de ceux qui faisaient partit des 5 ou 6 favoris dans leur sport respectif mais de ceux qui étaient ultra favoris un peu comme Phelps en natation à tel point qu’ils étaient sûr et certain de gagner. Nous pouvons citer les épéistes français par équipes (champion olympique en titre, et triple champion du monde) voire les handballeurs et bien évidemment Julien Absalon (champion en titre et triple champion du monde). Seulement trois médailles d’or sur les 302. Trois médailles d’or sur 350 français participants aux JO. Evidemment d’autres faisait partis des favoris mais n’étaient pas les favoris incontestés et incontestables : Teddy Riner, Estanguet, Diniz… Leur chance de médaille d’or était aussi grande que d’être médaillé d’argent ou de ne pas être sur le podium. Nos sportifs français ne sont malheureusement pas favoris dans leur discipline respective et donc doit toujours faire un exploit pour monter sur la première marche du podium. Le problème est que l’exploit ne se fait qu’une seul fois et qu’il est difficile de le rééditer. C’est pourquoi seulement quatre sportifs sur les 37 médaillés à Athènes ont réussit à remporter une médaille à Pékin.

Les français sont meilleurs par équipe :

Ce constat se voit dans tous les sports. Les français ne sont pas bon en individuel mais en équipes sont capables de soulever des montagnes. L’escrime est un très bon exemple, les françaises sont championnes du monde de sabre et d’épé mais ne le sont pas en individuel tout comme les épéistes et sabreurs français qui sont champions olympiques à Pekin mais pas en individuel. En athlétisme, nous gagnons plus de médailles en relais du 4 x100 m que sur 100 mètres individuel. Pourquoi ? La première médaille olympique à Pékin était le tir à l’arc femmepar équipe. Les femmes ont réussit à se hisser à la troisième place par équipe. En revanche, en individuel, ces mêmes françaises ne sont pas dans les 20 premières. Pourquoi ? La dernière médaille olympique est le handball qui est un sport collectif. En aviron et canoë en ligne les médailles sont toujours par équipe mais jamais en individuel. Stéphane Guenot a expliqué dans la presse qu’il avait réussit à remporter la médaille de bronze car voir son frère gagner la médaille d’or une heure avant l’avait transformé en machine de guerre. Donc, les français ont vraiment un problème mental qui ne leur permet pas de gagner individuellement.

Mais bon, comprenez bien loin de moi l’envie de critiquez les athlètes français en écrivant mon article mais plus tôt de mettre l’accent sur les points à travailler pour devenir encore meilleur. Pourquoi nous voyons toujours nos français fondre en sanglot quand il perd à l’image de Diniz, Doucouré ou Manaudou ? Pourquoi les américains ne pleurent-ils pas ? Tout simplement, ils arrivent à faire fassent à la pression et le fait de perdre les motive davantage à revenir quatre ans plus tard. Un travail mental est vraiment nécessaire pour que la France n’ait pas que de simples sportifs mais des champions. Comme il y a autant de discipline chez les femmes que chez les hommes, imaginez que le nombre de médailles soit le même pour les femmes et les hommes, notre total de médailles avoisinerait 70… Pourquoi nous en France, les françaises font de moins en moins de sport alors que dans d’autres pays (Russie, Allemagne, Chine, USA) les femmes sont de plus en plus sportives ?

Publicités

août 25, 2008 - Posted by | Les français au JO: résultats du jour | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :